Il faut cultiver son jardin

« Là croissait à plaisir l’oseille et la laitue,
De quoi faire à Margot pour sa fête un bouquet,
Peu de jasmin d’Espagne, et force serpolet » ;

« Quand, du matin au soir,
Chez moi poussant la bêche, ou portant l’arrosoir,
Tu fais d’un sable aride une terre fertile,
Et rends tout mon jardin à tes lois si docile »…

Pour rendre plus parlants ces extraits de La Fontaine et Boileau, deux classes du lycée Littré, les 2GT2 et 2GT3, se sont rendues au musée des Beaux-Arts de Caen et au château de Mézidon-Canon.

Du Moyen-âge au XXIe siècle, ils ont découvert le travail des artistes peintres qui ont dévoilé des paysages hivernaux, sombres, abstraits ou au contraire brillants de lumière. Avec les médiateurs du musée, les élèves ont pu s’interroger sur le traitement des paysages : simple décor ? Sujet du tableau ? Reflet de nos sentiments ?
Au château de Mézidon-Canon, les classes avaient rendez-vous avec le XVIIIe siècle. Elles ont exploré un superbe parc paysager qui mêle jardin à la française, classique, et jardin à l’anglaise avec ses nombreuses folies (ou fabriques) dissimulées entre les allées, les bosquets et les cours d’eau. Un parc qui donne envie de s’y perdre.
Ce fut aussi l’occasion de feuilleter l’Encyclopédie de Diderot et d’Alembert, de découvrir une chaise à porteur, l’avènement de miroirs de plus en plus grands pour illuminer les intérieurs et d’appréhender toutes les facettes de l’expression « siècle des lumières ».

Documents joints