Lycée Emile Littré
Boulevard Pasteur, 50300 Avranches

Accueil ::> Activités et voyages ::> Action Culturelle ::> Cinéma ::> Lycéens au Cinéma : OSS 117, le Caire nid d’espions

Lycéens au Cinéma : OSS 117, le Caire nid d’espions

jeudi 17 janvier 2019, par Emmanuelle NAUDI-MEUDEC.

Au second trimestre, 10 classes de seconde, première et terminale iront voir au cinéma le film de Michel Hazanavicius : OSS 117, le Caire nid d’espions.



Présentation du film :
Égypte, 1955, le Caire est un véritable nid d’espions.
Tout le monde se méfie de tout le monde, tout le monde complote contre tout le monde : Anglais, Français, Soviétiques, la famille du Roi déchu Farouk qui veut retrouver son trône, les Aigles de Kheops, secte religieuse qui veut prendre le pouvoir. Le Président de la République Française, Monsieur René Coty, envoie son arme maîtresse mettre de l’ordre dans cette pétaudière au bord du chaos : Hubert Bonisseur de la Bath, dit OSS 117.
« Ancré dans le contexte historique des années 1950 mais aussi dans l’inconscient collectif du début du XXIe siècle, le personnage remercie les autochtones en leur distribuant des portraits du président René Coty. Avec un art consommé de l’imitation, et une dextérité du contre-pied directement issue d’une pratique intensive du dialogue et de la réplique télévisuelle, Jean Dujardin leur donne une tournure particulièrement cocasse. Le film multiplie les références aux anciens OSS 117 bien sûr, mais plus généralement aux films d’espionnage des années 1950, à Hitchcock ainsi qu’à James Bond. Bondissant constamment d’un niveau de distanciation à un autre, le film se renouvelle en déjouant habilement les attentes du spectateur. Toute sa réussite tient à la manière dont son sujet et le traitement qui en est fait permettent d’exploiter les situations comiques jusqu’à la corde sans jamais les user. C’est le secret des grandes comédies. »
Isabelle Régnier, Le Monde.

FICHE INTERACTIVE créee par le Café des Images