Accueil ::> Action Culturelle ::> Cinéma ::> Lycéens au cinéma 2017/2018

Lycéens au cinéma 2017/2018

lundi 19 juin 2017, par Emmanuelle NAUDI-MEUDEC.

Ce dispositif d’éducation à l’image qui initie les élèves à l’esthétique du cinéma est ouvert à toutes les classes. Les enseignants de toutes les disciplines peuvent y participer. Il permet aux élèves de découvrir dans l’année, sur le temps scolaire et en salle de cinéma, deux ou trois oeuvres cinématographiques en version originale. Le prix de la place est de 2€50. Chacun des films programmés fait l’objet d’une journée de formation destinée aux enseignants. Une documentation pédagogique est diffusée aux enseignants et aux élèves inscrits au dispositif.

Cette année, la programmation propose deux films de répertoire américains d’époques et de genres différents, et deux films contemporains, l’un turc et le deuxième français. Deux dominantes se dégagent de cette programmation :

- le cinéma de genre avec Les Dents de la mer et Les Sentiers de la gloire .

- la chronique sociale avec Fatima et Mustang .

Au-delà de la variété des esthétiques, cette programmation propose une thématique de la mise en cause des institutions, qu’elles soient militaires (Les Sentiers de la gloire), municipales (Les Dents de la mer), patriarcales (Mustang) ou sociales et communautaires (Fatima). Les enjeux de chacun de ces films s’articulent autour de la confrontation du droit, liberté ou justice, face à la domination de forces sociales antagonistes.

  • Film du premier trimestre : Les Sentiers de la gloire (Paths of Glory) - 1957

C’est un film de guerre américain de Stanley Kubrick, en noir et blanc, sorti en 1957, inspiré du livre éponyme de Humphrey Cobb paru en 1935.

SYNOPSIS :
En 1916, dans les tranchées. Conscient que seule une victoire spectaculaire pourra rehausser sa réputation peu brillante, le général Broulard incite le général Mireau, en mal d’avancement, à lancer une offensive suicidaire contre une position allemande imprenable, connue sous le nom de « Fourmilière ». La perspective de promotion rapide que lui a fait miroiter Broulard décide Mireau à engager ses troupes dans cette incroyable opération. C’est le colonel Dax qui doit conduire l’attaque, mais ses hommes sont épuisés. Dax, conscient des pertes humaines que va provoquer cette action, se résout toutefois à obéir. Comme prévu, l’opération tourne au massacre. Niant l’absurdité de sa stratégie, le général Mireau accuse les soldats de lâcheté et réclame des exécutions pour l’exemple...

PDF - 687.7 ko
Fiche élève
PDF - 1.7 Mo
Livret enseignant
  • Films du second trimestre : au choix

Mustang de Deniz Gamze Ergüven
Date de sortie 17 juin 2015 (1h 33min)
Film turc, français et allemand

Synopsis

C’est le dernier jour de l’année scolaire dans un village reculé de Turquie. Lale et ses quatre soeurs rentrent de cours et jouent à la plage avec des garçons. Mais leurs jeux innocents font grand bruit dans le village très conservateur et leur grand-mère, outrée par ce qu’elle estime être de l’impudeur, les sanctionne dès leur retour à la maison. Entre les jeunes filles et les adultes, c’est le début d’une confrontation faite d’incompréhension. Peu à peu, la maison familiale se transforme en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l’école et les mariages commencent à s’arranger. Les cinq soeurs qui ne rêvent que de liberté détournent les limites qui leur sont imposées et se rebellent contre les traditions.

Ou
Les dents de la mer de Steven Spielberg
Film américain de 1975 - 2h05

Sur la plage de la station balnéaire d’Amity, on découvre le corps mutilé d’une jeune femme. Pour Martin Brody, le chef de la police, il ne fait aucun doute que la jeune fille a été victime d’un requin. Il décide alors d’interdire l’accès des plages mais se heurte à l’hostilité du maire uniquement intéressé par l’afflux des touristes. Pendant ce temps, le requin continue à semer la terreur le long des côtes et à dévorer les baigneurs…

  • Film du troisième trimestre Fatima de Philippe Faucon Film français de 2014 - 1h53 Fatima s’inspire de Prière à la lune (2006) et Enfin, je peux marcher seule (2011), deux livres de Fatima Elayoubi1. Le film remporte le Prix Louis-Delluc en décembre 2015 et le César du meilleur film 2016. Fatima est une femme issue de l’immigration maghrébine, arrivée en France vers la trentaine avec son mari. Des années plus tard, séparée de celui-ci, elle élève ses deux filles, Souad et Nesrine, en faisant des ménages. Craignant que ses filles de 15 et 18 ans ne connaissent qu’un parcours frustrant et précaire comme le sien, elle tente de les aider du mieux qu’elle peut. Ces dernières, qui ont grandi en France, parlent mieux le français que leur mère et ne comprennent pas très bien l’arabe. Fatima vit difficilement cette séparation par la langue au sein de la société et cette barrière de communication au sein de sa propre famille. Pour pallier cette frustration, elle tient quotidiennement un journal intime dans sa langue natale. C’est alors que, pendant une longue période d’immobilisation due à un accident du travail, elle décide de se plonger dans ses cours d’alphabétisation et d’apprendre véritablement le français, tout en faisant lire ses manuscrits à son médecin, jeune femme parlant l’arabe.

Voir en ligne : Café des images - Education à l’image

info portfolio