Accueil ::> Action Culturelle ::> Théâtre ::> MACBETH FATUM

MACBETH FATUM

jeudi 6 avril 2017, par Emmanuelle NAUDI-MEUDEC.

Macbeth Fatum : Une pièce maudite ?

Cinq classes de première ont failli ne pas pouvoir assister à la représentation de la pièce de Shakespeare, car la troupe du théâtre des Crescite a multiplié les malheurs durant les répétitions de cette pièce dont il ne faut pas prononcer le nom, qu’il faut appeler "la pièce écossaise" : costumes et décors volés, jambe cassée, comédiens absents….Pièce dans la pièce, les élèves ont cru un instant au jeu des comédiens qui les interpellaient sur scène, qui fuyaient le plateau à cause d’une alerte incendie retentissante....Heureusement il restait cinq formidables comédiens bien décidés à faire vivre les cinq actes de cette tragi-comédie avec les moyens du bord.

Macbeth et Lady Macbeth, sans enfant, n’ont d’autre dieu que leur intérêt commun : la quête du pouvoir et ils sont prêts à tout pour triompher. Au-delà du côté politique de l’histoire, c’est à la question de l’humanité que s’est intéressé le Théâtre des Crescite. Comment l’homme peut-il se laisser aller à tant de cruauté et d’horreurs ?

Le Théâtre des Crescite revendique le souhait de pratiquer un « théâtre pauvre » au sens noble du terme. Un théâtre sans fioritures qui s’en tient à l’essentiel et met l’acteur au centre de la scène, comme pilier le plus important de l’édifice. Pour ce spectacle, le défi était de raconter Macbeth en 1h30, avec seulement cinq comédiens pour jouer plus de trente personnages !

Comme dans ses précédentes créations, la compagnie crée tous les effets à vue pour mettre le spectateur dans la confidence. Il s’agit de rendre compte des artifices et de ce qui fait « théâtre ». Avec ingéniosité, folie et pour tout décor quelques tables, chaises et draps, les acteurs passent d’un rôle à l’autre. Ils oscillent entre tragédie et comédie, bouffonnerie et romance, pour donner à voir la richesse et l’étendue des registres propres à l’écriture de Shakespeare.

Au final les élèves et les enseignants ont fort apprécié le spectacle : le jeu des comédiens, la musique, les effets de mise en scène et ont passé une bonne après-midi au théâtre d’Avranches.

Voir en ligne : site de la compagnie Le Théâtre des Crescite