Accueil ::> Disciplines ::> Accompagnement personnalisé ::> A Caen, les 207 mettent en scène les droits de la femme

A Caen, les 207 mettent en scène les droits de la femme

mercredi 5 juin 2013, par Jean-Pierre POIRIER, Pascale Letourneur.

Mardi 30 mai, la classe de 2nde7, accompagnée de Mmes Lechat et Letourneur, respectivement professeurs d’Histoire-géographie et de français, et de Mme Jameu, C.P.E., s’est rendue au Conseil Régional, à Caen, pour participer à une rencontre avec les autres classes de l’académie de Caen qui ont participé à un projet transversal lié aux droits de l’homme et organisé par l’Institut International des Droits de l’Homme et de la Paix. Ce travail, préparé tout au long de l’année dans le cadre de l’Accompagnement Personnalisé, les a amenés à se confronter aux « violences et discriminations faites aux femmes dans le monde ».
C’est ainsi qu’après avoir appris de quoi avait été faite ou était faite actuellement la réalité de la condition féminine, partout dans le monde, après s’être renseignés sur les lois qui protègent les droits des femmes, avoir réfléchi sur le film « Les femmes du bus 678 » de l’Égyptien Mohammed Diab, sorti en 2010, avoir rencontré des membres de la Ligue des Droits de l’Homme, les élèves de 2nde7 ont écrit des saynètes destinées à traduire leur point de vue scandalisé sur la question. Et ce sont ces scènes de théâtre qu’ils ont présentées, avec succès, aux autres classes de 2nde d’Alençon, de Caen ou de Granville venues les rejoindre à Caen, après avoir pu eux -mêmes admirer les réalisations notamment graphiques des autres élèves.

Quelques élèves nous ont livré leurs impressions sur cette expérience. Voici leurs témoignages :

"C’était une expérience enrichissante. Ce thème travaillé toute l’année a changé mon regard sur la société et la place qu’elle accorde aux femmes. Le fait de jouer des petites scènes de la vie quotidienne m’a réellement fait prendre conscience de la gravité du sort infligé à certaines femmes."
J.

"J’ai trouvé enrichissant le fait de travailler sur la condition des femmes. Ce projet sur l’ensemble de l’année m’a permis de me poser plus de questions sur lesquelles je ne m’arrêtais pas avant. Ca m’a permis aussi de réaliser certaines choses dont j’étais consciente avant mais qui me touchaient moins. Mon regard à ce sujet a évolué."
P.B.

"Cet atelier l’a permis d’apprendre beaucoup de choses sur la discrimination des femmes à l’époque et même aujourd’hui. Les femmes, dans les pays plutôt orientaux sont très souvent considérées comme quelque chose sans importance. Je trouve que le port du voile intégral est une vraie humiliation, et les sanctions, quand celles-ci ne respectent pas les traditions, sont beaucoup trop dures.
Aujourd’hui, même dans les pays occidentaux, la discrimination des femmes est présente, surtout au travail. Elles ont souvent un salaire inférieur aux hommes et risquent de ne pas être prises pour un emploi si elles désirent un enfant."
L.F.

"Grâce à l’accompagnement personnalisé, nous avons pu nous rendre compte de la situation de nombreuses femmes dans le monde. Dans ce cadre, les saynètes que nous avons écrites nous ont beaucoup appris. Ces heures de cours nous ont rendus conscients de la situation.Cette sortie était intéressante car nous avons pu voir les travaux des autres lycées, ce sujet présenté sous différents angles. Tous les élèves devraient avoir cette sensibilisation."
C.

"Tout au long de l’année, nous avons monté ce projet. Cela nous a aidé à nous mettre dans la peau de personnes faisant de la discrimination. On a compris que c’était très présent au niveau des femmes. Généralement, elles sont rabaissées par les hommes. Ca a été intéressant !"
K.

"J’ai trouvé cette expérience très enrichissante. Ca m’a permis de surmonter mes peurs et je pense que les autres aussi ont pris confiance en eux. On se sent « fiers » après être passé devant tout le monde. C’était vraiment sympa. De plus, le travail sur la discrimination m’a beaucoup intéressé. Il m’a conforté dans mes idées féministes. Il y a encore beaucoup de choses à changer dans la société !"
Ophélie James 207

"Le fait d’écrire sur les discriminations faites aux femmes m’a beaucoup plu car ça m’a permis de plus en apprendre et même si ça m’a beaucoup gênée d’écrire et jouer sur scène, c’était une expérience très enrichissante et intéressante. Je sais maintenant que j’en suis capable...Les expositions des autres m’ont appris et fait réfléchir. On se sent forcément concernée quand on est une femme. J’étais déjà féministe avant ce projet mais je le suis encore plus après et maintenant plus que jamais."
Cyntyhia

"Le spectacle est le fruit d’une année de travail qui a été très intéressante. Le sujet a été très enrichissant et a permis d’atténuer la timidité de certains. Cette expérience est bénéfique car ce sujet nous a fait réfléchir sur la place des femmes dans la société au fil des générations"
Julie Belpré. 207