Accueil ::> Disciplines ::> Sciences de la Vie et de la Terre ::> Contenu de l’épreuve anticipée d’enseignement scientifique

Contenu de l’épreuve anticipée d’enseignement scientifique

jeudi 3 novembre 2011, par Estelle TAILLARDAT.

Épreuve anticipée d’enseignement scientifique
en série économique et sociale et en série littéraire

Épreuve écrite Coefficient 2 Durée 1 h 30

L’épreuve permet d’évaluer les connaissances des candidats, leur capacité à les utiliser en situation, ainsi que leur capacité à exploiter des documents et à argumenter.
L’épreuve comprend trois parties. Deux parties ne peuvent pas concerner le même thème.

Partie 1 portant sur l’un des deux thèmes communs aux sciences de la vie et de la Terre et aux sciences physiques et chimiques : « Représentation visuelle » ou « Nourrir l’humanité »
8 points.

L’évaluation porte sur les acquis de ces deux disciplines.
À partir d’un à trois documents, l’élève doit réaliser un commentaire rédigé : en s’appuyant sur les documents et sur ses connaissances il doit construire une argumentation scientifique

Partie 2 portant sur l’un des deux thèmes suivants :
- Le thème spécifique aux sciences physiques et chimiques, « Le défi énergétique ».
- Le thème commun aux sciences de la vie et de la Terre et aux sciences physiques et chimiques qui n’a pas fait l’objet de la question de la première partie.
6 points.

L’évaluation porte sur les acquis de sciences physiques et chimiques.

Partie 3 portant sur l’un des deux thèmes suivants :
- Le thème spécifique des sciences de la vie et de la Terre, « Féminin/masculin ».
- Le thème commun aux sciences de la vie et de la Terre et aux sciences physiques et chimiques qui n’a pas fait l’objet de la question des deux précédentes parties.
6 points.

L’évaluation porte sur les acquis des sciences de la vie et de la Terre.

Pour chacune des parties 2 et 3, le sujet peut s’appuyer sur des documents ou non. Le questionnement peut être ouvert et demander une réponse rédigée ou prendre la forme d’un questionnaire à choix multiple (dans ce cas chaque question est proposée avec au moins une réponse juste). Quelle que soit la forme adoptée, l’évaluation peut porter sur les connaissances et/ou leur utilisation ainsi que sur la mise en œuvre d’un raisonnement.

D’après le Bulletin officiel n°16 du 21 avril 2011
http://www.education.gouv.fr/cid55802/mene1105935n.html