Accueil ::> Filières et options ::> Série L ::> Classes préparatoires littéraires

Classes préparatoires littéraires

lundi 25 septembre 2017, par Aymeric LE MONZE.

http://littre.etab.ac-caen.fr/sites...

CLASSES PREPARATOIRES LITTERAIRES ( CPGE )

QUE SONT LES CPGE LITTERAIRES ?

  • Une classe ressemblant au lycée  : effectif de 30 élèves environ, enseignement de toutes les matières littéraires, consignes de méthodes de travail et devoirs réguliers, rythme de travail soutenu.
  • Préparant en deux ans aux concours des Ecoles Normales Supérieures de Lettres ULM et LYON
  • Mais aussi à toute une série d’autres écoles au concours passé en tronc commun  : communication, écoles de commerce et de management, journalisme, traduction, Institut d’Etudes politiques ( IEP ) : voir ci-dessous le document de la Banque d’Epreuves Littéraires communes ( BEL )
  • Recrutement sur dossier

1re année : tronc commun  :

  • Littérature
  • Histoire
  • Langues
  • Géographie, géopolitique
  • Philosophie
  • Latin
  • Voir tableau ci-joint des enseignements en « Lettres Sup »

2° année : tronc commun + choix entre :

  • Préparation à l’ENS ULM ( plutôt Lettres classiques + Historiens+ Philosophes+linguistes )
  • Ou préparation à l’ENS Lyon ( plutôt Lettres modernes ou historiens ou géographes ou linguistes )

ET spécialisation - en plus du tronc commun littéraire :

A l’issue desquelles soit  :

  • Intégration d’une ENS et poursuite d’études au sein de l’Ecole.
  • Intégration d’une autre école du tronc commun de concours ( BEL : Banque d’épreuves littéraires communes )
  • Reprise du cursus universitaire avec des équivalences de 2° année ( reprise au niveau licence ) dans deux domaines.

Voir Schéma du CURSUS en CLASSE PREPARATOIRE

A noter qu’en plus de l’alternative ENS/FAC/I.E.P les CPGE préparent maintenant à d’autres concours  : Ecoles de commerce, traduction et interprétariat etc... : voir ci-dessous.

POURQUOI VISER LES CPGE LITTERAIRES ?

  • Une formation littéraire pluridisciplinaire et polyvalente exclusive : en fac, on ne travaille que sa « spécialité »
  • Acquisition de solides méthodes de travail
  • Habitude d’un rythme de travail soutenu  : apprentissage de l’organisation, de la rigueur : à la fac, on est livré à soi-même…
  • Encadrement permanent  : une classe à effectif limité, des consignes de travail, des devoirs sur table et à rendre réguliers.
  • Acquisition d’une culture générale très solide  : le niveau d’enseignement dispensé dans les deux ans est l’équivalent de celui dispensé par la fac sur le cycle de licence ( 3 ans ), mais dans toutes les matières.
  • Possibilité de choisir sa spécialité littéraire au fur et à mesure  : études de Lettres ? Histoire ? Langues ? Géographie ? Philosophie ? Economie ?... : la pluridisciplinarité laisse le choix.
  • Equivalences à la fac  : à l’issue de l’hypokhâgne ( 1re année et de la khâgne ( 2° année ) , un jury composé des enseignants de classe préparatoire et des universitaires examine individuellement s’il est possible d’accorder des équivalences de diplômes aux étudiants de CPGE : concrètement, un hypokhâgneux bénéficie de dispense de la première année de telle ou telle filière, un khâgneux sortant bénéficie de dispenses des deux premières années et peut donc s’inscrire directement en licence. La plupart des étudiants de khâgne passent facilement la Licence à la session de Septembre dans la foulée.
  • Meilleur succès aux examens et concours ultérieurs même si l’on « n’intègre » pas l’ENS à l’issue de la 2° année ou de la 3° si l’on « cube » ( redouble ) la 2° année.. La sous-admissibilité au concours, ou l’admissibilité aux oraux permettent d’y être « auditeur libre », c’est-à-dire de suivre certains cours de l’ENS.

Possibilité de passer des concours dans plusieurs domaines  :

  • Les ENS ULM et LYON spécialités Lettres, Histoire, géographie ou Langue : environ 1/4 des élèves de la prépa ENS Lyon du lycée Chateaubriand à Rennes intègre : c’est possible !
  • Ecole de communication  : Celsa (Université Paris-Sorbonne)
  • Ecoles de Commerce : Concours commun BCE (la liste, en cours d’élaboration, des écoles de la BCE participant au dispositif dès 2011 fera l’objet d’une publication ultérieure)
  • Ecoles de Management  : Concours commun Ecricome, qui regroupe BEM - Bordeaux Management School, Euromed Management (Marseille), ICN Business School (Nancy-Metz), Reims Management School, Rouen Business School et ESCEM (ESC Tours-Poitiers)
  • Bibliothéquaire, Archiviste  : [École nationale des Chartes->http://www.enc.sorbonne.fr/formation.html]
  • École supérieure d’interprètes et de traducteurs(ESIT, Université Sorbonne-Nouvelle-Paris 3)
  • Instituts d’études politiques  : A l’issue de la khâgne ( 2° année ) concours tronc commun pour les 6 I.E.P de province menant à de nombreux métiers du public et du privé et à d’autres concours, en particulier les Ecoles de Journalisme :
  • Rennes
  • Lille
  • Strasbourg
  • Aix-en-Provence
  • Lyon
  • Toulouse
  • Institut supérieur du management public et politique (ISMaPP)
  • ISIT (Institut de management et de communication interculturels).

Voir la circulaire d’élargissement des débouchés des CPGE

Voir l’article consacré spécialement aux I.E.P

DEBOUCHES DES CPGE : Innombrables… :

  • Enseignement dans tous les domaines et à tous les niveaux selon la spécialité choisie : (Instituteur, collège, lycée, fac, classes préparatoires etc… )
  • Edition
  • Droit
  • Métiers de la communication ( publicité, télévision, radio, cinéma… )
  • Journalisme
  • Métiers de la sécurité ( Commissaire par exemple = du Droit !)
  • Métiers de la Défense  : concours de Saint-Cyr Lettres>> Ecole des Officiers de la Gendarmerie par exemple ( EOGN )
  • Filières diplomatiques ( linguistes notamment )
  • Ecoles de traduction
  • Tourisme
  • Bibliothécaire, documentaliste
  • Ecoles de commerces et Management
  • Etc….


Si l’on intègre l’ENS
( voir les sites des écoles de l’ENS LYON et ULM-SEVRES )

  • Poursuite d’études à l’ENS + examens à la fac
  • Souvent deux cursus complémentaires : langues/Droit ; Lettres/langues etc….
  • Un sésame dans de nombreux domaines cités
  • La voie royale pour la préparation des Agrégations notamment.

DANS QUELLE CLASSE PREPA PUIS-JE ALLER ? DANS QUEL ORDRE SAISIR MES VOEUX DANS POST-BAC ?

Tout dépend de vos capacités, de vos résultats et de vos objectifs. La règle est de saisir vos voeux dans l’ordre de vos préférences réelles.

Vous travaillez sérieusement pour construire votre réussite en 1re et Terminale. ( voir ci-dessous ).

Au moment de postuler pour une prépa, vous saisissez des voeux sur le portail post-bac : vous les entrez par ordre de préférence.
Les grandes CPGE littéraires parisiennes sont efficaces mais difficilement accessibles ( Louis Le Grand et Henri IV ).

D’autres prépas parisiennes ou proches de Paris sont d’un bon niveau et davantage accessibles ( Lakanal... )

Le recrutement s’effectue d’abord en fonction de vos résultats au bac, puis de l’examen individuel des dossiers retenus.

CPGE proches de chez vous, c’est possible !

  • Pour espérer intégrer une des deux ENS, notamment l’ENS LYON  : le Lycée Chateaubriand à Rennes a d’excellents résultats. ( voir documents joints)

Classement des classes préparatoires de l’Ouest en 2012 par résultats ( Magazine L’Etudiant ) : (cliquez sur le tableau pour l’agrandir)

  • Mais deux autres lycées ont des CPGE littéraires dans l’académie de Caen :
  1. Lycée Malherbe à Caen
  2. Lycée Millet à Cherbourg

Leurs CPGE littéraires ne sont pas exclusivement axées sur l’intégration à l’ENS, qui reste difficile, mais vous permettra de passer le concours commun vers d’autres écoles ( BEL ) ou de travailler votre spécialité ( Lettres, langue, histoire, philosophie ...) tout en ayant une formation pluridisciplinaire et un encadrement efficaces.

COMMENT TRAVAILLER AU LYCEE POUR ACCEDER AUX C.P.G.E LITTERAIRES ?

Intégrer le groupe de travail Préparation aux CPGE Littéraires

Contactez Monsieur LE MONZE : a.lemonze.profs@wanadoo.fr

Voir article spécifique

Se renseigner sur les IEP auprès de Monsieur MADELAIN

Si vous voulez vous renseigner sur le concours commun des IEP à la fin de la Terminale, sur celui de Science Po Paris, ou sur la préparation spécifique TREMPLIN IEP, vous pouvez voir Monsieur Madelain, professeur d’Histoire-Géographie :