Accueil ::> Disciplines ::> Sciences de la Vie et de la Terre ::> Terminale S ::> Epreuves de Science de la Vie et de la Terre au Baccalauréat Série (...)

Epreuves de Science de la Vie et de la Terre au Baccalauréat Série S

lundi 8 décembre 2014, par Estelle TAILLARDAT.

PRESENTATION :

Epreuve écrite : durée : 3 h 30 notée sur 16 points.

Epreuve expérimentale : 1 h notée sur 4 points.

- Coefficient 6 pour les candidats ayant choisi la spécialité Mathématiques« ou la spécialité »Physique-Chimie"

- Coefficient 8 pour les candidats ayant choisi la spécialité S.V.T.

I- L’épreuve écrite

Partie I : 8 points, durée conseillée 1h15 à 1h30
question de synthèse et/ou de QCM
Partie II
Exercice 1 : 3 points, durée conseillée 30 à 45 min
pratique d’un raisonnement scientifique
Exercice 2 : 5 points, durée conseillée 60 à 90 min
pratique d’un raisonnement scientifique en utilisant les connaissances

Partie I : maîtrise des connaissances acquises

question de synthèse et/ou de QCM qui prend éventuellement appui sur un ou plusieurs documents.
Les connaissances et capacités mobilisées dans les programmes des classes antérieures à la classe de terminale ne constituent pas le support principal des sujets composant l’épreuve ; certains sujets peuvent toutefois conduire les candidats à les mobiliser.

PDF - 58.9 ko
Fiche méthode pour réaliser une synthèse

Partie II : pratique du raisonnement scientifique et de l’argumentation

- Le premier exercice permet d’évaluer la capacité du candidat à raisonner dans le cadre d’un problème scientifique proposé par le sujet, en s’appuyant sur l’exploitation d’un nombre réduit de documents.

Le questionnement peut être formulé de façon ouverte ou sous forme de QCM.

- Le second exercice permet d’évaluer la capacité du candidat à pratiquer une démarche scientifique dans le cadre d’un problème scientifique à partir de l’exploitation d’un ensemble de documents et en mobilisant ses connaissances.

Pour les candidats qui n’ont suivi que l’enseignement obligatoire, le second exercice de la seconde partie de l’épreuve peut porter ou non sur la même partie du programme que le premier exercice.

Pour les candidats ayant choisi la spécialité sciences de la vie et de la Terre, cet exercice porte sur l’un des thèmes du programme de spécialité.

PDF - 53.5 ko
Fiche méthode pour l’exercice 2 de la partie II

II- EPREUVE PRATIQUE D’EVALUATION DES COMPETENCES EXPERIMENTALES (ECE) – 4 points

Le calcul de la note se fait sur 20 points, puis elle sera divisée par 5 avant d’être ajoutée à celle obtenue à l’écrit.

Elle a lieu dans le courant du troisième trimestre.
Le jour de l’évaluation, les élèves tirent au sort une situation d’évaluation parmi celles retenues par l’établissement.
Les élèves ayant choisi l’enseignement de spécialité peuvent avoir à réaliser une activité spécifique de l’enseignement de spécialité ou bien une activité appartenant à une partie du programme du tronc commun.

La note de service n°2002-278 parue au B.O. n°47 du 19/12/2002 précise que :
Toute absence non justifiée d’un candidat le jour fixé pour l’évaluation des capacités expérimentales entraîne l’attribution de la note « zéro » pour cette partie de l’épreuve.

III- EPREUVE ORALE DE CONTROLE

Durée de l’épreuve : 20 minutes

Temps de préparation : 20 minutes

Le candidat tire au sort un sujet comportant deux questions, portant sur deux domaines différents du programme de terminale S et doit traiter les deux questions. Celles-ci portent exclusivement sur le programme du tronc commun pour les candidats qui n’ont pas choisi l’enseignement de spécialité. Pour ceux qui ont choisi cet enseignement, l’une des deux questions porte sur l’un des thèmes du programme de l’enseignement de spécialité.

Voir en ligne : Bulletin officiel : épreuve de sciences de la vie et de la Terre à compter de la session 2013